Sangre – Une fille voit rouge

Une jeune fille dotée d’un don rare fait une entaille après l’autre à un prêtre pour le saigner le plus douloureusement possible. Voici l’introduction d’une histoire du très dynamique scénariste français Christophe Arleston et habilement mise en scène par Adrien Floch.

Ce qui commence par une incroyable brutalité aux mains de la jeune Sangre a une histoire qui remonte à des années. Ses parents, qui étaient marchands de vin, ont été massacrés par les Sombres Écumeurs, avec leur caravane, dans le monde fantastique. Les Écumeurs utilisent des dragons volants pour attaquer leurs victimes, les massacrer avec des armes magiques et traditionnelles, et voler leurs biens.

La petite Sangre survit à peine au massacre et pour elle, orpheline, une dure lutte pour la survie commence. Au fil des ans, sa volonté de vengeance reste forte et elle entame un entraînement intensif qui la prépare à la confrontation avec les meurtriers. Elle utilise un don magique, qu’elle reconnaît en elle-même, mais qui la rend aussi extrêmement vulnérable pendant une courte période après chaque utilisation.

Dans chacun des 8 volumes de la série, l’innocent Sangre affronte avec une immense cruauté la bande des Sombres Écumeurs, qui possèdent d’immenses pouvoirs magiques et naturels, les uns après les autres.

L’histoire est captivante dès le début, et enchante avec la réalisation Le coloriage a été créé par Claude Guth.

Jusqu’à présent, deux des huit tomes prévus ont été publiés en français par les éditions Soleil, chaque volume coûtant 14,95 euros.

Laisser un commentaire